Paroisse_Bassilly

L’Unité Pastorale d’Enghien-Silly à votre service

Téléphone: 02/395.92.36

Mail: doyenne.enghien-silly@skynet.be


RECHERCHE

Notes du carillon densi.pdf Messes_densi.pdf


 

Sacrements

catéchèse


Accueil

Vie Pastorale

Services


Formations

Contacts

Vie des

groupes

Liturgie


Agenda


Documents

et photos

 

  


L’église Saint Nicolas d’Enghien est un élément majeur du patrimoine enghiennois, son architecture extérieure caractéristique et son superbe clocher abritant un magnifique carillon, dont on peut entendre résonner les cloches à travers la ville et le parc. A l’intérieur, on découvre son orgue imposant inauguré en mai 2017, ainsi que diverses œuvres d’art : des tableaux, des sculptures, des vitraux remarquables et le retable qui surplombe le maître- autel de la chapelle Notre Dame de Messines.

Pourtant, chose curieuse et inhabituelle pour un édifice de cette envergure, l'église Saint-Nicolas d’Enghien est l'un des rares lieux de culte catholique qui ne possède pas de Chemin de Croix.

Après réflexion et méditation, nous avons décidé de combler cette lacune. En juin 2022, l’église Saint Nicolas d’Enghien sera de nou\/eau dotée d'un Chemin de croix. Celui-ci sera composé de 15 tableaux peints sur toile, dont 14 de 74x84 cm et 1 de 124x94cm (La Résurrection).

Marie Marthe Hauferlin de l'abbaye de Cordemois, peintre belge recensée dans le Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XlXé et XXê siécles vol.3, a accepté de réaliser cet important travail culturel et liturgique. En effet, nous sommes certains que cette oeuvre servira non seulement à accompagner la méditation des  croyants, mais elle permettra aussi à toute personne de réfléchir sur la réalité complexe de la souffrance, et de l’espérance, qui nous concerne tous/toutes.





Je serai heureux de vous rencontrer et vous remercier de vive voix, Ie 25 juin 2022, jour de la bénédiction et de la présentation des 15 stations. Au nom de l’équipe de pilotage et de la paroisse, je vous exprime déjà toute notre reconnaissance.


Théophile KISALU, Curé-Doyen

Les membres du comité : Paul VANDEROOST, Jean-Louis VANDEN EYNDE, Marc PIRSON, Michel VANDENBOSCH


Présentation de l’artiste Marie-Marthe Haufertin


De 1999 à 2002, Marie-Marthe Haufertin suit des cours de restauration de peintures de chevalet, à l’institut supérieur Saint-Luc à liège. Elle intègre ensuite, durant quatre années, l’atelier de restauration de Paul Greindl à Ohain, ce qui lui permet de consolider sa technique.

Parallèlement, elle travaille pour le musée en Picourue de Bastogne et réalise des travaux pour les fabriques d’églises et des particuliers.


En 2008, en rupture totale avec l’art, elle dépose ses pinceaux, choisissant de partager la vie de la communauté de l’abbaye cistercienne Notre-Dame de Clairefontaine à Cordemois (Bouillon). En 2017, encouragée par la direction et ses proches, elle retrouve le chemin des  couleurs avec encore plus de passion et de conviction, elle se consacre alors à la production de nouvelles toiles. Seule certitude : Marie-Marthe Hauferlin n’a rien perdu de sa maîtrise, l’artiste aborde une très grande variété de thèmes. Caractéristiques récurentes : l’observation attentive de ses sujets et l’exigence technique qu’elle s’impose, des œuvres très détaillées, d’un hyperréalisme confondant.


A ses thèmes de prédilection de jeunesse (les portraits en attitude, les paysages et les compositions florales) sont venus s’ajouter des motifs plus intimes et personnels, des scènes religieuses aussi. On sent une forte charge symbolique, le sacré n’est jamais loin, il plane dans chacun de ses gestes qui appellent une concentration.


Texte d’après Gwennaëlle Gribomont (critique d’art de « la libre » et de « L’éventail »).


Marie-Marthe Hauferlin est répertoriée dans : Paul Piron « Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XiXe et XXe siècles, volume 3 et dans Art in Belgium, Ohain, 2006, pp. 386-387.


Je viens donc solliciter votre appui, dans la mesure de votre générosité et de vos moyens, pour cette œuvre artistique. Vous pouvez prendre en charge une station complète en contribuant à hauteur de 1500€ (mille cinq cents euros) ou verser une libre participation sur le compte paroissial BE52 0689 3898 7309 avec la mention « Chemin de croix » ou 06/22.


Voici quelques exemples de réalisations de l’artiste